Réaliser un implant dentaire sur Paris

implant dentaire

C’est un chirurgien-dentiste qui est le spécialiste à même de réaliser un implant dentaire. Le choix du spécialiste avec lequel on souhaite travailler est essentiel, puisqu’une relation de confiance est importante avec un dentiste comme avec tout médecin. Il est probable que votre dentiste habituel sur Paris ou la région parisienne, s’il est praticien de parodontologie à Paris comme ils le sont fréquemment, est en capacité de mener cette intervention. Il faut savoir que plusieurs phases préparatoires et examens préliminaires sont nécessaires avant l’opération.

Qu’est ce précisément qu’un implant dentaire ?

L’implant dentaire est l’installation dans la bouche d’une racine et d’une dent artificielles en lieu et place d’une ancienne dent naturelle. La racine artificielle est installée dans la gencive pour maintenir la nouvelle dent. Selon la situation, on peut installer un implant temporairement ou de façon définitive. Ce type d’opération est notamment effectué en cas de déchaussement dentaire. Avant de pouvoir réaliser l’intervention, le chirurgien-dentiste, spécialiste de parodontologue à Paris prendra les empreintes, il fera des mesures de la mâchoires et regardera les caractéristiques des nerfs et des sinus. Il analysera aussi la partie osseuse localement, sur le lieu précis de l’intervention grâce à un scanner ou une radio panoramique. Les infections ou inflammations éventuelles seront impérativement soignées avant l’intervention.

Comment se déroule l’intervention pour un implant dentaire ?

L’opération, qui est devenue assez courante, peut être réalisée soit en clinique, soit directement au cabinet du chirurgien-dentiste. Elle peut s’effectuer sous anesthésie locale ou anesthésie générale, ce qui est vu en détails avec le patient préalablement. Si l’anesthésie est générale, le patient devra rencontrer l’anesthésiste au préalable. Au cours de l’intervention, le dentiste va positionner l’implant dentaire puis le pilier reliant la nouvelle dent à sa racine. Il peut effectuer l’opération en deux séances distinctes ou en une seule fois, ce qui facilite la cicatrisation. Une fois que la gencive est cicatrisée, le dentiste pourra positionner la dent artificielle, fabriquée grâce aux empreintes préparées en amont. Il est parfois nécessaire de prévoir plusieurs visites pour ajuster le positionnement de la dent artificielle, le confort et l’esthétique. Quand l’implant est posé, on peut rencontrer quelques effets et sensations désagréables, des petites douleurs ou inconforts qui apparaissent. Ce n’est pas rare ni anormal compte tenu de la nature de l’intervention. On peut parfois observer notamment des hématomes et des enflures. Il ne faut pas particulièrement s’en inquiéter car ils disparaissent en général en même temps que la cicatrisation se finalise. Pendant cette cicatrisation, il est également recommandé de ne pas trop faire pression sur la dent artificielle, le temps que la gencive se renforce et que l’implant soit bien consolider. Une fois cette phase terminée, la patient va retrouver toute sa liberté et son confort de mastication.

Implants dentaires : Trouver un bon praticien et bien se renseigner sur la prise en charge

Les chirurgiens-dentistes et stomatologistes sont logiquement tous en capacité de poser des implants, mais il est recommandé de se renseigner sur les parodontologue à Paris qui pratiquent beaucoup de ces interventions, ce qui est toujours un gage de sécurité. Si vous souhaitez envisager cette intervention avec votre dentiste de famille habituel, demandez-lui s’il possède un diplôme universitaire ou s’il a suivi une formation spécifique en implantologie. éventuellement, il pourra vous indiquer le nombre d’implants qu’il est amené à poser annuellement avec sa clientèle. et combien d’implants il pose par an. Votre praticien devra vous présenter un devis circonstancié comportant le montant de ses honoraires, la description du traitement et de l’intervention: Selon le nombre d’implants, les matériaux utilisés, il devra vous informer des différentes alternatives et des risques encourus, le cas échéant. Renseignez-vous également avant de vous lancer sur la prise en charge proposée par votre mutuelle. Il faudra comparer ce montant de prise en charge avec le devis effectué. N’hésitez pas à effectuer plusieurs devis chez différents praticiens car vous pourriez avoir des surprises… agréables. Sachez enfin que la prise en charge par la sécurité sociale est tout à fait dérisoire.