Alain Benazet, HP

La technologie RFID au sein de l’Hôpital du futur
mars 10, 2017
Pascal Mariotti
mars 10, 2017

Dans le cadre du projet « Hôpital du futur », porté par un consortium d’industriels (HP, Intel, Cisco, Microsoft, Atos Origin) et les Hospices Civils de Lyon (HCL), l’expérimentation autour de la géolocalisation a pour objectif de mettre en place la traçabilité des patients et du personnel soignant dans le service des urgences afin de réduire les temps de recherche : du patient, de son dossier, du personnel et des appareils nécessaires à une intervention. L’enjeu étant de localiser tous ces éléments et d’optimiser le temps passé auprès du patient. Les statistiques ont montré que le temps utile passé auprès du patient n’était, jusqu’à présent, que de 12 %.

Les 20 000 patients qui passent dans ce service chaque année seront équipés de bracelets RFID, et les badges (avec photo) du personnel et le matériel médical (défibrillateur, monitoring, etc) d’étiquettes métaliques RFID. Ainsi, l’ensemble des mouvements (patients et soignants) seront accessibles sur le tableau central au centre de coordination, le cœur névralgique du service des urgences. En cas de nécessité, il sera alors plus commode de localiser un médecin, de le biper ou de l’appeler directement sur son téléphone wifi. Lorsque le médecin arrivera dans la chambre du patient, le dossier complet sera alors automatiquement téléchargé sur le PC qui se trouve dans la salle et il suivra le patient de service en service. La technologie disparaît complètement, il n’est pas nécessaire de se loguer ou de passer son badge devant un lecteur : c’est une approche sans contrainte. Bien évidemment, le dossier du patient doit être 100 % informatisé et toutes les pièces papiers doivent être scannées de manière systématique (zéro papier). En phase d’industrialisation, la partie sécurité devra bien évidemment être renforcée afin de garantir que la personne qui accède à ce dossier est bien habilitée (d’autres projets pilotes sont en cours sur cette problématique).