Couches anatomiques, une solution pour luter conter l’incontinence chez les personnes âgées

mutuelle santé
Quelle mutuelle santé choisir quand on est fonctionnaires ?
août 27, 2019
Mobilité d’un senior dans son domicile
Que changer dans un domicile pour y maintenir un senior ?
septembre 5, 2019
couche-anatomique

L’incontinence est un trouble morphologique des personnes âgées. Elle se manifeste dans l’incapacité de retenir l’urine. Pour aider ces personnes à retrouver une vie quotidienne sans gêne, les couches anatomiques entrent en jeu. Elles protègent des incommodités comme les mauvaises odeurs. Voici un sujet sur l’incontinence et les couches anatomiques pour comprendre l’utilisation des couches et ce symptôme.

Couche anatomique : comment ça marche ?

Une couche anatomique est une protection contre l’incontinence. Elle peut s’adapter à l’homme comme à la femme. Elle se vend en pharmacie ou en magasins de distribution. Pour faire le bon choix en couches anatomiques , il faut se baser sur des critères. Premièrement, sa discrétion et son absorption. Il est important de choisir celles avec des barrières anti-fuites et avec une bonne capacité en absorption. Pour moyenne incontinence, il y a le format normal. Pour une incontinence sévère, les formats maxi et super absorbant sont adéquats. Deuxièmement, la taille. Il est à noter que les couches anatomiques se vendent en S, M, L, XL, XXL. Pour plus de commodité, prenez celles qui sont conformes à votre morphologie. Enfin, prenez les couches avec voile qui permettent de toujours garder une peau sèche.

L’incontinence anatomique, qu’est-ce que c’est ?

L’incontinence anatomique est une conséquence de certaines maladies comme le kyste rénal ou l’insuffisance rénale. C’est la difficulté à retenir l’urine ou les selles. Dans ce contexte, les problèmes liés à l’âge constituent sont ses causes majeures. Il est à noter que l’incontinence n’est pas une maladie, c’est un symptôme lié à un trouble physique. Elle se manifeste lorsque la personne présente une fuite urinaire incontrôlable et involontaire. Ce phénomène est causé par :

– la dégradation des muscles du plancher pelvien,

– l’altération de la prostate,

– les troubles chroniques telles que la neuropathie, la maladie de Parkinson, la SEP multioculaire.

– La paralysie des membres inférieurs.

Les mesures de prévention afin d’éviter l’incontinence

Il est toujours important de prendre des mesures préventives quand on parle de santé. De bonnes habitudes pourraient diminuer les risques de maladies. Premièrement, évitez le surpoids. L’excès de poids exerce une pression sur la vessie, ce qui à la longue finit par affaiblir ses parois. Préférez donc une alimentation saine et équilibrée. Deuxièmement, pour limiter les troubles de la prostate, soignez convenablement les infections urinaires ou génitales. Troisièmement, une bonne réhydratation et une bonne alimentation prévient les troubles comme la constipation. Votre hygiène de vie reflètera votre santé dans le futur.