Les aliments les plus riches en quercétine

Nutrition et santé
Informations et actualités sur la nutrition et la santé
juillet 16, 2020
punaises de lit
Comment se débarrasser naturellement des punaises de lit
juillet 17, 2020
La quercétine dans les aliments

Très peu connue du grand public, la quercétine est pourtant un élément essentiel pour l’organisme. De la famille des flavonoïdes, ce nutriment est en effet porteur de nombreux bienfaits pour la santé puisqu’il permet notamment de lutter contre l’asthme, les allergies, les maladies cardio-vasculaires ou les inflammations. La quercétine est présente en quantité variable dans divers aliments. Mais quels sont ceux qui en contiennent le plus ?

Qu’est-ce que la quercétine ?

Également connue sous le nom de quercétol, la quercétine est un composé faisant partie de la grande famille des polyphénols, et plus précisément des flavonoïdes. Ces micronutriments sont notamment responsables de la couleur des végétaux. Ils sont d’ailleurs naturellement présents dans les plantes, les fruits et les légumes et offrent de nombreux bienfaits pour l’organisme dans la mesure où ils ont un effet anti-oxydant.

La quercétine est d’ailleurs connue pour être le nutriment le plus actif des flavonoïdes. C’est en effet elle qui permet à de nombreuses plantes de posséder des propriétés thérapeutiques. Elle améliore notamment l’absorption de la vitamine C dans l’organisme et retarde son élimination.

Découverte par un scientifique hongrois, Albert Szent-Györgyi, et anciennement connue sous le nom de « vitamine P », la quercétine dispose de propriétés anti-allergiques, antioxydantes et anti-inflammatoires.

Les bienfaits de la quercétine

Si la quercétine est encore porteuse de nombreux mystères, elle offre pourtant divers bienfaits pour la santé. Indispensable pour l’organisme, ce nutriment fondamental est par exemple reconnu pour lutter efficacement contre les effets néfastes des inflammations et des douleurs associées. Il est par conséquent un précieux allié face à des maladies telles qu’Alzheimer ou Parkinson.

De même, cet élément de la grande famille des polyphénols est un puissant antihistaminique. En d’autres termes, il réduit de manière importante les réactions allergiques et prévient l’asthme.

La quercétine participe également activement à la protection du cerveau et des neurones en préservant des maladies neuro-dégénératives. Elle agit aussi comme un tonifiant de l’organisme et engendre donc l’amélioration de la condition physique générale. Enfin, elle dispose également de la capacité à inhiber le développement de cellules cancéreuses dans l’intestin.

La quercétine dans les aliments

Encore peu connue, la quercétine est pourtant présente dans de nombreux aliments consommés au quotidien. Les baies en contiennent par exemple une quantité non négligeable. C’est notamment le cas des baies de sureau avec 26,77 milligrammes pour 100 grammes, la canneberge avec 14,84 milligrammes ou le cassis avec 4,45 milligrammes.

Il est également possible de retrouver la quercétine dans la pomme, la figue, le raisin ou la cerise. Du côté des pommes, la teneur dépend de la variété du fruit choisi et de la manière de le consommer. Par exemple, la pomme Gala contient 3,80 milligrammes pour 100 grammes alors que la Granny Smith n’en renferme que 2,54 milligrammes. De même, il convient de noter que c’est la peau des pommes qui concentre la plus forte teneur en quercétine. Il est par conséquent préférable de consommer ce fruit non épluché pour profiter pleinement de ses bienfaits pour la santé.

Du côté des graines, ce sont les graines de chia qui contiennent le plus de quercétine avec près de 18,42 milligrammes pour 100 grammes, loin devant les amandes ou les pistaches. Les légumes sont aussi naturellement riches en polyphénols, à l’image du chou, de la salade, de la tomate ou de l’asperge.

La câpre et l’oignon rouge contiennent également une quantité importante de quercétine, avec respectivement 233,84 milligrammes et 39,31 milligrammes pour 100 grammes. Il en va de même pour des plantes aromatiques telles que l’aneth ou l’estragon.

Enfin, les plus gourmands apprécieront le fait que le chocolat noir soit aussi une source intéressante de quercétine avec 25 milligrammes pour 100 grammes.

Pour plus d’informations sur le sujet, il est possible de consulter le site web julienvenesson.fr, média indépendant spécialisé dans des domaines tels que la santé, l’alimentation et le sport.

Les boissons contenant de la quercétine

Outre la quercétine dans les aliments, il est également possible de retrouver cette substance fondamentale dans certaines boissons.

Le vin rouge en est par exemple une excellente source, contrairement à la bière qui n’en contient que 0,02 milligrammes pour 100 grammes. C’est aussi le cas du thé (notamment le thé noir) ou des boissons chocolatées. De son côté, le café ne contient en revanche que très peu de quercétine, la teneur pouvant toutefois évoluer selon le degré de torréfaction.