Les nouveaux enjeux du Télé-enseignement

Certification des outils d’aide à la prescription
mars 22, 2017
Passer commande sur informatique
mars 22, 2017

L’UMVF « Université Médicale Virtuelle Francophone » n’a pas d’élèves stricto sensu inscrits en direct sur des systèmes de formation à distance. Il s’agit d’un système complémentaire adapté à internet, mis à la disposition des enseignants et des étudiants pour qu’ils disposent gratuitement des outils de formation les meilleurs, pour tous les niveaux des études de médecine, produits par toutes les facultés de médecine de France.

 Aujourd’hui, 95% des ressources pour le 2ème cycle des études de médecine sont en ligne sur le portail commun aux 30 universités membres de l’UMVF : www.umvf.org.

L’UMVF est constituée en GIP depuis août 2003 par décret et elle est soutenue par la Direction de la technologie au Ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et par, la Conférence des Présidents d’Université et par celle des Doyens des facultés de médecine qui participent tous activement à son développement, rapide et exceptionnel sur le plan national et international.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes puisqu’en 2006, 30 Universités sur les 32 existantes ont rejoint l’UMVF, soit 90% des établissements d’enseignement de la médecine en France. Ces universités enrichissent en permanence le contenu des formations en ligne. On est passé des polycopiés en ligne rudimentaires à des systèmes utilisant l’ensemble des applications numériques et informatiques les plus avancées : animations flash, vidéo, 3D, simulateurs, etc.

Les collèges nationaux par discipline des enseignants définissent les programmes et contenus des épreuves « classantes » nationales et pourvoient à leur réalisation en ligne avec l’aide du GIP UMVF.Prenons par exemple le campus numérique national de Gynécologie obstétrique : il est l’un des plus complets à ce jour, et il a compté environ 180 000 visiteurs. Prenez le cas dans les cours de 1er cycle : les amphis sont pleins, les élèves suivent, dans 3 ou 4 amphis en même temps, le cours dispensé en visioconférence.

Le télé-enseignement en ligne permet aux étudiants de suivre chez eux (à partir de connexions sans fil et sur leur portable) les cours dispensés, et les enseignants peuvent, en faculté, leur consacrer du temps en petits groupes pour de vrais échanges pédagogiques. Les « profs » ne sont pas remplacés par les machines, surtout pas, mais ils remplissent mieux leur vraie fonction de « maître » au sens noble de l’échange socratique.

La faculté de médecine de Grenoble va prochainement faire l’acquisition de plusieurs centaines de portables pour les mettre en prêt à disposition des étudiants et tous les cours du P1 seront en ligne, et sur DVD, voire sur iPod ! Et ce modèle va se reproduire très probablement à Paris VI à la rentrée universitaire 2006/2007. Et bien sûr, l’UMVF est là pour apporter expertises et mobilisations diverses, technologiques, pédagogiques, administratives, etc.

L’avenir des universités numériques en France et dans le monde

Regardez aux Etats-Unis, on constate l’apparition d’un véritable phénomène: le Podcast (disponibilité des cours au format MP3 à partir de sites universitaires comme celui de l’université de Stanford).

Mais au même moment, cela a déjà commencé en France et les « Podcast » vont se généraliser très rapidement via l’UMVF ! De même, l’apparition des cours en « blog » suscite un grand intérêt; La faculté de médecine de Rennes est passée à l’action comme l’UMVF l’a démontré en décembre 2005 (voir sur www.ipm2005.fr)

La Formation continue universitaire en ligne est-elle pour demain?

Cette évolution incontournable se passe également pour la formation continue en médecine et ailleurs. On pourrait même dire que la formation continue numérique et virtuelle, avec le CHU Virtuel, que l’UMVF est en train de promouvoir, est en marche !

En télémédecine, en effet, on numérise, on transmet de la télé-assistance, du télé-staff, de la télé-consultation, donc des éléments médicaux communicants, qui n’étaient, jusqu’à ce jour, qu’éphémères car non enregistrés et difficilement indexés dans des cassettes dans des armoires où personne ne pouvait retrouver tel ou tel cas mémorable pour la formation. Aujourd’hui, grâce à Internet, nous travaillons pour que « cette séquence médicale » soit un véritable outil de formation merveilleux grâce à une indexation par des mots clés, le « doc UMVF » un moteur de recherche qui sera le « Google UMVF » adapté à nos besoins.

Cela demande aussi un travail garantissant l’anonymat du patient, portant sur des cas cliniques concrets, précis et réels par milliers, discutés par les plus grands experts français et internationaux, au bénéfice de tous !

Dans le cadre de la formation pour les professionnels de santé libéraux, leur participation à des sessions de formation continue, en ligne en visioconférence sur Internet, va se développer et devrait se généraliser.

Ces sessions permettent aux professionnels de se retrouver et d’échanger à distance ,gratuitement ou presque, avec des sessions regroupant 100 à 150 participants simultanément en ligne, sur des logiciels adaptés et très performants. L’UMVF a déjà commencé ce travail en Bretagne et dans le Var avec le logiciel « Breeze ».