Que savez-vous sur la nutrition sportive ?

nutrition sportive

 

Plusieurs éléments rentrent en compte dans la pratique d’une activité physique. Pour obtenir de bons résultats, le sportif doit soigner son alimentation. Cependant, beaucoup ignorent l’importance de manger après avoir fait du sport. Chez les sportifs, une mauvaise alimentation peut entraîner des complications : manque d’énergie, risque de blessures, récupération plus lente etc. Cette alimentation doit couvrir les besoins liés aux dépenses énergétiques. Une alimentation sportive doit apporter tous les nutriments nécessaires pour l’organisme.

 

Que manger avant le sport ?

 

C’est l’une des questions les plus posées par les sportifs. L’alimentation sportive comprend ce qu’il faut manger avant et après le sport.  Le petit déjeuner est le repas le plus important.  Il est conseillé d’intégrer des aliments riches en glucides d’assimilation moyenne ou lente (pain, fruits secs, flocons d’avoine, muesli, biscuits aux grains etc.) Consommez également un acide lactique ou du lait végétal (soja, avoine, amande etc.) Accompagnez votre petit déjeuner de vitamines (fruits entier ou pressé). Pour les friands de déjeuners salés, vous pouvez manger des aliments protéinés (jambon, saumon, des œufs etc.) Et bien sûr, le tout accompagné d’un thé ou d’un café. Notre corps a besoin de substances nutritionnelles comme les vitamines, les oligo-éléments, les sels minéraux etc. La prise d’un complément alimentaire contribue au bien-être et apporte les nutriments nécessaires.

 

Jeûner pour être plus performant ?

 

Vous pouvez faire du sport à jeun pour obtenir de meilleurs résultats. Le repas de la veille doit être à base de glucides à assimilation moyenne et lente (pain, pâtes, légumineuses, fruits etc.) Consommez au moins un aliment protéiné (poisson, viande maigre, œufs …). Faire de l’exercice à jeun est bénéfique pour la perte de poids ou pour réduire le pourcentage de graisse corporelle. En raison du jeûne nocturne, les niveaux de glucose et d’insuline sont faibles. Autrement dit, le corps a tendance à brûler plus de graisse que si nous avions déjeuné. Cependant, si vous faites du sport à jeun, il est conseillé de ne pas faire de séances trop physiques. Adaptez votre rythme s’il s’agit de course à pied, de vélo ou de natation. Au cas où vous auriez des vertiges ou évanouissements, prévoyez une collation (jus de fruits, fruits, ou des biscuits).

 

L’alimentation requise pour la musculation

 

Pour les amateurs de musculation, il est conseillé d’établir un bon plan alimentaire. La construction musculaire permet de développer son volume musculaire en veillant à adapter son alimentation. Elle est différente de la prise de masse car elle ne demande pas d’absorber de grandes quantités de calories. La construction musculaire requiert d’importants apports en protéines et lipides. La L-Arginine, la L-Glutamine et les BCAA sont les acides aminés à privilégier dans le développement du volume musculaire. Les suppléments nutritionnels en poudre comme la whey proteine aide à la prise de muscle et apporte un gain de force. Les sportifs moins adeptes de protéine en poudre peuvent opter pour une alimentation plus saine. Les œufs (crus ou peu cuits), les viandes maigres, le tofu ou la spiruline suffiront pour augmenter l’apport énergétique et protidique.

 

La tendance des protéines vegan

 

De plus en plus de personnes choisissent de suivre un régime qui limite ou élimine directement la consommation de produits d’origine animale. Le manque de protéines dans l’alimentation est l’une des principales préoccupations les plus courantes des végétariens ou végétalien. Les protéines d’origine animale sont plus biodisponibles que la protéine végétale. La poudre de protéines produite à partir d’aliments végétaux permet d’assurer de bonnes doses quotidiennes. Il est généralement recommandé de consommer 0,8 g par kilogramme. Pour un sportif de poids « moyen », cela représente entre 40 et 60 g de protéines. Les nutritionnistes conseillent une consommation plus élevée dans certains cas (régime amaigrissant ou régime de musculation), atteignant 1 ou 1,2 g de protéines par kilogramme.

 

Comment brûler les graisses ?

 

Les brûleurs de graisse agissent directement sur le surplus de graisses. Les parties du corps comme les cuisses, les hanches, le ventre et les fesses sont ciblées en priorité. Les brûleurs de graisse vous permettent d’atteindre plus rapidement et efficacement vos objectifs. Ils accélèrent le métabolisme de base et favorisent le déstockage calorique. Ils sont disponibles sous plusieurs formes (poudres, ampoules, gélules etc.) Le café, la spiruline, le thé vert font partie de leurs composants. Le brûleur de graisse stimule la production de chaleur de l’organisme pour accroître la dépense énergétique. Ils contribuent également à l’activation de la lipolyse dans les adipocytes (transformation des molécules d’acides gras présente dans les cellules graisseuses pour entraîner leur dégradation). Les brûle graisses ont un effet coupe faim. La composition d’un brûleur de graisse est faite d’aliments possédant des vertus coupe faim naturelles (plante Hoodia gordonii, le nopal etc.)