Jean-Baptiste Dubuisson, E.Novation France

Il y a encore un ou deux ans, le terme EAI (Enterprise Application Integration) était encore une affaire de spécialistes. “Notre expérience montre que, globalement, les établissements de santé ont compris à quoi servait un EAI et ont pris conscience de l’importance qu’il doit jouer dans leur système d’information. C’est une étape importante et la phase d’évangélisation est maintenant derrière nous.” Les besoins d’échange d’information entre des applications hétérogènes au sein d’un établissement et avec son environnement extérieur vont croissant dans le contexte actuel (DMP, T2A, circuit du médicament, etc). Si les standards comme IHE, en définissant des profils d’échange ont fait avancer d’un grand pas l’interopérabilité des systèmes d’information, il existe encore cependant bon nombre de cas ou les applications ont besoins de la médiation d’un EAI pour mettre en phase leur référentiel et nomenclatures internes.La problématique actuelle est donc celle du choix de la solution. Les directions informatiques se posent légitimement les questions habituelles : l’offre est-elle adaptée à mes besoins, à mon environnement ? la mise en œuvre est-elle rapide ? et, surtout, combien ça coûte ? “Les premiers projets menés sur de grandes structures ont donné une image assez négative du fait des investissements élevés (1 à 2 millions d’euros), de la complexité du déploiement et surtout du faible retour sur investissement.” Les hôpitaux ont donc tiré les leçons de ces premières expériences : “C’est une véritable révolution culturelle pour un hôpital de raisonner en terme de ROI.”

E.Novation est une société Européenne présent sur le marché de la santé depuis une vingtaine d’année (spécialisée amélioration des échanges d’information). Elle distribue l’EAI Cloverleaf  (édité par la société Américaine Quovadx). “La force de notre EAI est qu’il a été conçu dès le départ pour répondre aux problématiques propres au secteur de la santé. Ce n’est pas le résultat d’une verticalisation d’un produit générique.” E.novation est aujourd’hui présent dans plus de 2 000 hôpitaux à travers le monde (dont 400 en Europe). La filliale française ouverte début 2005 compte déjà une trentaine de références, dont la moitié l’utilise pour communiquer avec le DMP. E.novation mise sur l’ergonomie (environnement graphique, menu contextuel, etc) et sur la simplicité de mise en œuvre. “Cloverleaf est réellement adapté aux besoins des établissements de santé (investissement et coûts de maintenance faible). L’objectif est un retour sur investissement compris entre 12 et 18 mois. Au delà de la technologie, nous offrons une réelle expertise et connaissance des applications métiers. Nous sommes le seul éditeur d’EAI spécifiquement positionné sur le secteur de la santé.” Certains éditeurs comme Mc Kesson et le MIPIH on choisi E.Novation comme partenaire pour établir des passerelles avec des applications tiers.