Le Centre Hospitalier de la ville de Libourne choisit la solution Ucopia

«Pour nous, l’objectif était d’étendre notre réseau afin de déployer l’informatique dans des endroits non câblés et d’intégrer le nomadisme et l’utilisation d’ordinateurs portables pour les professionnels de santé», précise Fréderic Dubrana, Responsable Informatique du Centre Hospitalier de Libourne. «Nous souhaitions un outil de gestion, facile à mettre en œuvre, pour un budget raisonnable, et pouvant s’intégrer à l’infrastructure réseaux déjà existante.»
Sur les conseils de l’intégrateur GN Services, le CH de Libourne a adopté la solution Ucopia, proposant un accès à internet wifi sécurisé et adapté aux besoins des patients et des médecins. En effet, la solution Ucopia, intégrée au sein du Centre Hospitalier de Libourne, permettra d’acheminer l’information médicale au plus près du patient, au moment des soins ou lors de la tournée du médecin. Les dossiers médicaux placés sur des chariots mobiles, équipés de matériels informatiques, seront désormais à la disposition des médecins, des infirmières et des secrétariats.

Uncopia permet la prise en compte d’un parc de bornes hétérogènes et la possibilité de pouvoir propager ces règles de sécurité à tout le réseau filaire. De plus, Ucopia répond aux contraintes de traçabilité imposées par les lois 2001-1062, 2003-237, LCT 24 Mars 2006. Cette solution est facile à gérer et à administrer, dans la mesure où l’on peut déléguer à un non-technicien la création de mots de passe et de logins pour des visiteurs, de façon très simple. L’utilisateur n’a qu’à se faire enregistrer dans la base de donnée, obtenir un mot de passe et un login, pour se connecter sans avoir à changer la configuration de son ordinateur.

«Le déploiement de la mobilité pour les professionnels de la santé du CH est une réussite et une offre de service “accès wifi sécurisé pour tous les patients” sera déployée très prochainement au sein de notre hôpital», déclare Frédéric Dubrana. «Pour le Centre Hospitalier de Libourne, le bilan aujourd’hui est très positif.»