Régis Senegou, Directeur commercial de Cegedim Logiciels Médicaux

Les innovations d’Orange Healthcare
mars 24, 2017
2ème Congrès de la Médecine Générale
mars 24, 2017

Fidèle depuis 10 ans au Medec, Cegedim Logiciels Médicaux présentera les nouveautés de ces logiciels Medigest et Médiclick mais également en avant-première la messagerie médicale sécurisée (MMS). Rencontre avec Régis Sénégou, Directeur de Cegedim Logiciels Médicaux.

Quelles nouveautés allez-vous présenter au Medec ?

C’est pour nous l’occasion de présenter notre offre LC 2008 renouvelée, notamment l’élargissement de la plate-forme Crossway. Autre nouveauté: la messagerie médicale sécurisée (SMM) homologuée par le GIP-CPS. Elle offre une communication par mail avec tous les confrères. Bien évidemment, nous proposerons également nos deux logiciels phares de gestion de cabinet: Médiclick et Médigest.

Vous êtes présents sur le salon depuis plus de dix ans, quel regard portez-vous sur le salon et sur l’adoption des nouvelles technologies par les médecins ?

Aujourd’hui, nous ne vendons plus sur le Medec. Nous sommes confrontés à un marché de renouvellement, à savoir le remplacement d’un ancien ordinateur ou de sa mise à jour. Le secteur est beaucoup plus mûr. Les médecins s’y connaissent mieux et se font une idée plus nette de l’investissement. L’adoption se fait lentement mais sûrement. Ils ont besoin d’un outil simple et fonctionnel. L’éditeur, quel qu’il soit, doit donc être capable de fournir un ensemble de services. Ne pas s’informatiser est une erreur dans le sens où il est dommage de s’exclure des champs possibles. L’exemple du DMP Pro est flagrant. Le médecin est aujourd’hui soumis à de nombreuses contraintes. Il sera regrettable pour lui de s’exclure de ces échanges de dossiers et de données à cause de l’informatique.