Dr Hannedouche : utilisatrice du logiciel CrossWay Ville / Banque Claude Bernard

Dr Jean-Marie Faroudja – Président du Conseil Départemental de l’Ordre des médecins
mars 10, 2017
Dr. B. Magnier, médecin généraliste à Paris
mars 10, 2017

« L’intégration de la Banque Claude Bernard (BCB) au sein de Crossway Ville répond tout à fait aux exigences de notre métier.

Ce module de prescriptions s’inscrit parfaitement dans le cadre structuré de Crossway de par les outils que la BCB offre :
– Une prescription sécurisante car adaptée à la pathologie du patient : par exemple, Zeclar choisi comme produit permet de choisir une posologie standard pour une pathologie « standard » mais aussi l’aide à la prescription permet d’avoir la prescription idéale en fonction du terrain, âge, indication (Hélicobacter pylori par exemple), degré d’insuffisance rénale, le tout automatiquement proposé. Gage de sécurité et de soulagement intellectuel tout en restant parfaitement responsable et maître de nos prescriptions.

– La monographie est exploitable instantanément et n’est pas chronophage grâce à son ergonomie, en outre agréable à l’oeil. Mise à jour mensuelle des produits : les nouveaux, les modifiés (AMM, RCP, Taux de remboursement, etc.) et les supprimés. Les produits hospitaliers ne sont pas exclus afin de ne pas rester dans l’ignorance lors d’une situation particulière.

– Un choix d’équivalences (génériques DC) d’emploi facile.

– À signaler : un moteur « critères de recherche» permettant la recherche du produit selon une indication, un composant, un laboratoire si trou de mémoire, une forme galénique : exemple d’un patient dans l’impossibilité d’avaler une forme dure, on trouvera les formes liquides, injectables, transcutanées ou suppositoires correspondantes, si elles existent bien sûr.

– Possibilité de créer une base personnelle à partir de la BCB, avec les mêmes avantages.

– Complète : alopathie, homéopathie light ou « full options », accessoires , TIPS, etc..

L’intégration de la BCB dans CrossWay aide de manière la plus sécure possible nos prescriptions au quotidien dans le respect offert du bon usage du médicament, grâce aux alertes liées à chaque patient (grossesse, âge, pathologies reliées au malade, contre-indications et interactions) et ce que l’on soit un médecin généraliste ou spécialiste.»