Dr Jean-Marie Faroudja – Président du Conseil Départemental de l’Ordre des médecins

Dr Emmanuel Fabre, CH de Pontoise
mars 10, 2017
Dr Hannedouche : utilisatrice du logiciel CrossWay Ville / Banque Claude Bernard
mars 10, 2017

De l’organisation du planning des médecins au paiement des astreintes, la gestion de la permanence des soins peut tourner au casse-tête et surtout faire perdre beaucoup de temps en vérification et transmission d’informations par papier, fax et téléphone. En Dordogne, le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Dordogne, ont décidé de simplifier les choses, grâce à l’informatique, tout en garantissant la fiabilité et la sécurité des informations. Les deux organismes se sont ainsi lancés dans l’écriture d’un cahier des charges pour la réalisation d’une application internet : Net-Garde.net. Opérationnelle depuis avril 2005, elle est accessible aux médecins de secteur chargés de préparer les tableaux de garde pour l’Ordre.

Qu’est-ce que Net-Garde.net ?

Net-Garde.net est une application informatique utilisant les standards internet, proposant la gestion des gardes en ligne. L’utilisateur se connecte soit grâce à sa CPS ou ses codes d’accès (login et mot de passe) et arrive à une page d’accueil répondant à son profil. En fonction de ses attributions, il peut saisir un trimestre de gardes en quelques minutes, consulter, imprimer, ou encore modifier les données saisies. L’objectif étant une plus grande lisibilité et une réactivité accrue, dans la gestion des gardes.

Depuis sa mise en œuvre effective en mars 2005, quel bilan tirez-vous de l’implantation de Net-Garde.net sur le département de la Dordogne ?

Tout d’abord, la simplification à plusieurs égards. En premier lieu, la qualité de l’information partagée par chacun des acteurs : médecin coordonnateur, Conseil de l’Ordre, Préfecture, Centre 15, médecins libéraux et enfin Caisse Primaire d’Assurance Maladie. À tous les niveaux de la chaîne, l’information est validée, sécurisée et tracée. La gestion des gardes est ainsi plus efficace.

Du côté ordinal, nous disposons d’un système d’alerte nous signalant les zones ou les périodes non pourvues. Nous pouvons donc anticiper et réagir en conséquence. Sur le terrain, la souplesse de gestion offerte par Net-Garde.net, proposant des modifications jusqu’à 2 heures avant le début de la garde, facilite l’exercice. Enfin, en 2005, plus de 20 000 gardes ont été saisies sur le site et, au début du mois de février 2006, on enregistrait déjà 3 520 gardes. Autant dire que le dispositif a été adopté largement et qu’il donne satisfaction.