Le CHRU de Lille conclut l’un des plus importants projets RIS en Europe avec Agfa HealthCare

Agfa HealthCare, l’un des principaux fournisseurs de solutions informatisées d’imagerie diagnostique et de flux de production cliniques, annonce aujourd’hui que le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Lille a choisi sa solution IMPAXTM RIS (Radiology Information System – Système d’Information Radiologique) pour la première étape de son projet IRIS d’Intégration du Réseau d’Images au Système d’information hospitalier. Le CHRU de Lille est le quatrième plus important Centre Hospitalier Régional Universitaire de France, avec près d’un million de patients chaque année. Le projet d’environ 1 million d’euros prévoit la mise en œuvre de la solution RIS sur deux sites pilote au 3e trimestre 2007 et couvrira à terme 14 services de radiologie, médecine nucléaire et explorations fonctionnelles dans tous les établissements du CHRU. Ce projet a fait l’objet de subventions du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais et de l’union européenne (Feder).

Fin 2008, date prévue pour la fin de l’implémentation, près de 500 utilisateurs pluridisciplinaires seront concernés, parmi lesquels médecins, manipulateurs, techniciens, secrétaires médicales, hôtesses et cadres de santé. “Nous changeons toute l’approche du CHRU en matière d’imagerie dans l’objectif de la rendre accessible à tous, sans contraintes en termes de volume et de disponibilité. Pour la solution RIS, il nous fallait une solution évolutive, répondant à nos spécificités et démontrant de fortes capacités d’intégration”, explique Marc Lejeune, responsable du projet IRIS et membre de la Direction du Système d’Information Hospitalier (DSIH) du CHRU de Lille.

La solution IMPAX RIS accélère le flux d’information et améliore la traçabilité par une gestion électronique de l’enregistrement des patients jusqu’aux statistiques en passant par l’élaboration et la diffusion des comptes-rendus (technologie vocale). Pour les patients, c’est une qualité de prise en charge améliorée et des temps d’attente diminués. Pour les médecins prescripteurs, l’accès rapide et global à l’ensemble des informations et des comptes-rendus médicaux permet une vision plus synthétique et aussi permet une amélioration de l’efficacité du diagnostic. Le partage de données pourra également améliorer la coordination et la concertation au sein du personnel médical.

“Le choix d’Agfa HealthCare s’est imposé à nous en raison de l’étendue de son expertise dans notre domaine d’activité. D’autres raisons étaient la compréhension approfondie de l’ensemble de nos besoins, ainsi que des options disponibles pour nos spécificités non radiologiques, souligne Marc Lejeune. Nous venons d’entamer avec eux deux activités préliminaires. La première consiste en une prestation d’assistance à l’identification du retour sur investissement pour une approche médico-économique plus productive, suite à la constitution d’un groupe de travail. La deuxième vise à développer des produits pour répondre encore plus précisément à nos besoins spécifiques et à en faciliter l’utilisation par la mise en place d’un futur partenariat avec le centre de recherche et développement d’Agfa HealthCare.”

Plusieurs établissements de santé français de différentes envergures bénéficient de la richesse fonctionnelle et de la convivialité des solutions RIS d’Agfa HealthCare, notamment les CHU de Nantes, Brest, Montpellier et Grenoble, pour n’en citer que quelques-uns. Les solutions RIS/PACS (Picture Archiving and Communications System – Système d’Archivage et de Transmission d’Images) d’Agfa HealthCare sont présentes sur plus de 1.000 sites à travers le monde.

“Agfa HealthCare continue à investir dans le développement de solutions intégrées et évolutives, conformes aux besoins des établissements de santé, et se montre plus active que jamais dans le domaine du traitement d’informations médicales. Nous sommes heureux de participer au développement du CHRU de Lille dans ce domaine et de contribuer à sa position de référence parmi les centres hospitaliers régionaux universitaires français,” conclut Hans Vandewyngaerde, directeur d’Agfa HealthCare pour la France et le Benelux.