Les enjeux de la dentisterie numérique pour les dentistes et les patients

evolution de Jean-Pierre Giolitto
Jean-Pierre Giolitto : l’évolution de sa spécialité
mars 28, 2019
compléments alimentaires contre l'arthrose
Les compléments alimentaires contre l’arthrose
avril 1, 2019
dentiste la Défense

Avec l’avènement du numérique, de nombreux domaines ont connu des bouleversements, dont le monde de la dentisterie. Cela va permettre au dentiste d’améliorer sa qualité de service, mais il s’agit d’un investissement important qui nécessite un budget conséquent. Le numérique concerne surtout le domaine de l’orthodontie, mais il s’introduit également dans la conception de prothèses dentaires.

Introduction de nouvelles technologies en dentisterie

La dentisterie numérique consiste donc à l’utilisation des outils informatiques et technologiques comme les imprimantes 3D, les différents logiciels, la radiologie numérique ou encore les scanners pour faire le travail dans le but ultime d’améliorer les soins et le confort des patients. Ces nouvelles technologies connaissent une constante évolution, tout comme leur fiabilité.

Le métier de dentiste, nécessitant une précision comme un calcul mathématique, l’avènement du numérique permettrait de réduire les défauts de diagnostic ou d’imprécision, ce qui va lui permettre d’améliorer la qualité de ses soins à ses patients. Comme dans tout autre domaine, le numérique permet aussi de gagner du temps, ce qui est un bon point pour le praticien, car il pourra recevoir plus de patients par jour.

Par ailleurs, les analyses sont nettement facilitées grâce aux traitements et aux fabrications assistés par ordinateur. Vous obtenez les résultats rapidement grâce à l’utilisation de l’imprimante 3D. On peut énumérer par exemple les techniques CFAO (Conception et Fabrication numérique Assistée par Ordinateur) et l’implantologie assistée par ordinateur pour mettre au point les prothèses dentaires.

La dentisterie classique n’en reste pas moins toujours très efficace pour prendre soin de ses dents. Parcourir cet article pour saisir tous les bienfaits d’une visite régulière chez le dentiste.

Les principaux avantages de la dentisterie numérique

L’amélioration de l’efficacité du dentiste est un avantage majeur de la dentisterie numérique. Les résultats esthétiques obtenus grâce à l’utilisation de ces nombreux outils technologiques sont très appréciés par les patients. Investir dans le numérique dans la dentisterie est donc profitable aux deux parties.

Le numérique équivaut aussi à un investissement vers l’avenir. Bientôt, tous les cabinets dentaires ne pourront plus s’en passer. On sensibilise déjà les dentistes et les orthodontistes à adopter cette démarche pour leur propre avantage. C’est aussi un moyen de se positionner face à la concurrence étrangère, car de nos jours, on estime que 30% du marché part à l’étranger, notamment en Asie.

Elle facilitera aussi les échanges entre professionnels et ainsi que de la formation dans le but de fournir une approche thérapeutique plus efficace. Les idées fourmillent et vont permettre de mettre au point les services fournies par la même occasion. Retrouvez plus d’enjeux sur l’impact du numérique sur la dentisterie dans cet article.

Les inconvénients de la dentisterie numérique

Même s’il est vrai qu’introduire le numérique dans le monde de l’orthodontie et de la dentisterie permet de rehausser la qualité des soins offerte par le dentiste, ce développement technologique possède tout de même un inconvénient majeur, qui est son coût relativement élevé. D’un côté, il marque la fin des laboratoires de prothèses dentaires qui n’auront pas forcément les moyens d’investir là-dedans.

De l’autre, tous les chirurgiens-dentistes ne pourront pas tous investir dans un cabinet dentaire « connecté ». En effet, la transition vers le numérique au complet coûterait environ 324.500 euros. Cela aura aussi un impact sur les tarifs de soins, car les praticiens seront dans l’obligation de réajuster leurs prix pour pouvoir amortir ces investissements lourds.

Dans ces conditions, l’avènement du numérique ne serait pas forcément profitable. La transition doit se faire petit à petit, car le dentiste doit aussi être formé pour pouvoir utiliser ces nouveaux appareils correctement. Toutefois, il est difficile de nier le confort de soins qu’il va apporter.