Réussir l’urbanisation d’un SIH

Le partage des données, condition de la plus-value du système d’information
mars 7, 2017
L’informatique au secours des Urgences
mars 7, 2017

L’urbanisation est par définition un concept visant à simplifier le système d’information. Elle permet d’améliorer la communication entre ses composantes tout en offrant une plus grande réactivité lorsqu’il s’agit de faire évoluer le système d’information.

Bernard Le Roux, directeur associé de la société cosmosbay-vectis justifie l’urbanisation de la manière suivante: “Une démarche d’urbanisation permet d’éviter de nombreux piège”. Son ambition est triple. Elle aide à connaître et à faire connaître le système d’information, permet une dimension stratégique en maîtrisant son système d’information et une dimension de communication entre ses composantes. Une telle démarche devient nécessaire lorsqu’une entreprise a accumulé un grand nombre d’applications disparates.

Plusieurs établissements l’ont testé, notamment à Rennes et à Marseille. Tous s’accordent à dire qu’il faut dans un premier temps savoir pourquoi l’urbanisation est nécessaire pour faciliter l’établissement du projet. En effet, “l’urbanisation doit se faire par rapport à des objectifs liés à l’organisation de l’information et à la stratégie de l’entreprise”, précise Hugues Dufey directeur du GMSIH (Groupement pour la Modernisation du Système d’Information Hospitalier).

Au CHU de Rennes Viviane Piedcoq, directeur adjoint du département finances, contrôle de gestion, système d’information et organisation explique que l’urbanisation a permis de chiffrer de nombreux projets mais nécessite également beaucoup d’aide (personnel, aide extérieure, etc.), “il est aussi très difficile de passer de la théorie à la pratique”, confie t-elle. Fabienne Gaultier, responsable maîtrise d’ouvrage production de soins, Générale de santé, complète ces propos en détaillant les difficultés rencontrées lors de la démarche d’urbanisation à savoir: le manque d’implication du corps médical, le planning serré ou encore le manque de sponsors au projet.

Quant au directeur de l’informatique et des réseaux de l’AP Hôpitaux de Marseille, Rodolphe Bourret explique qu’une démarche d’urbanisation nécessite un projet d’établissement, il faut s’intéresser au volet architectural, social, médical, etc. Il faut également définir des objectifs en nombres limités, ce qui suppose une valeur ajoutée suffisante pour les financer. Néanmoins très peu de structures ont les moyens financiers pour réaliser ce type de projet. Ce qui risque de limiter fortement le développement de ce concept dans de nombreux établissement.