Augmentation mammaire : quelle technique choisir pour mes seins ?

Défibrillateur cardiaque automatique
Achat de défibrillateur cardiaque automatique : comment bien choisir ?
décembre 10, 2019
mutuelle santé
Choisir une mutuelle santé adaptée à ses besoins
janvier 17, 2020
Augmentation mammaire

Les seins constituent le symbole de la féminité. En tant que tels, ils doivent présenter certaines caractéristiques. Déjà, ils doivent être bien rebondis, afin de valoriser la silhouette. En outre, ils doivent également être volumineux pour s’accorder avec la forme des fesses.

Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, car toutes les femmes n’ont pas la chance d’avoir une belle poitrine (à cause d’une maladie ou d’un régime d’amaigrissement). Rassurez-vous, une telle situation n’est pas fatale, car il existe un large panel de techniques pour augmenter le volume de vos seins dont voici quelques aperçus.

L’augmentation mammaire

Pour rappel, l’augmentation mammaire est une technique médicale qui sert à augmenter le volume de la poitrine. Elle consiste à implanter de nouvelles prothèses mammaires dans les seins, à la suite d’un relâchement ou d’une perte de volume. Elle se fait par intervention chirurgicale qui dure environ deux heures.

Comme il s’agit d’une opération assez délicate, elle nécessite l’avis d’un médecin avant d’être appliquée. En général, ce professionnel vérifie l’état de santé, les antécédents chirurgicaux et médicaux de la personne qui souhaite procéder à l’augmentation mammaire.

À part cela, il veille également à ce que la chirurgie soit à la hauteur des espérances. C’est la raison pour laquelle, il sollicite des informations sur le volume souhaité, afin que les nouveaux seins puissent épouser parfaitement la forme du corps tout entier.

Dans tous les cas, avant d’y procéder, il est toujours préférable de se renseigner. Pour faciliter la tâche, il faut se rendre sur ce site : dr-michaelveber.com

Les procédés pour la restructuration des seins

Si l’augmentation mammaire est la première cause d’intervention chirurgicale ou médicale dans le domaine de la beauté, elle n’est pas la seule. Effectivement, de nombreuses femmes souhaitent également changer la forme de leur poitrine en procédant à ce que l’on appelle : « lifting mammaire ». Ce procédé consiste généralement à remonter la poitrine lorsque celle-ci se relâche. Il lui donne de la vigueur et de la vitalité.  

Néanmoins, le lifting mammaire connu aussi sous le nom de mastopexie peut être effectué de différentes manières. Par exemple, il est fréquemment utilisé pour rajeunir les seins. Dans ce genre de cas, l’implantation des prothèses mammaires est inutile.

Sinon, le lifting peut aussi intervenir après la réduction mammaire. Il permet ainsi de corriger la forme de la poitrine, afin que celle-ci puisse mettre en valeur la beauté d’une femme. L’intervention se déroule également sans l’implantation des prothèses.

Les autres techniques à prendre en compte

À part la reconstruction mammaire par voie chirurgicale, il existe également d’autres techniques qui visent à augmenter le volume de la poitrine. Par exemple, on peut opter pour l’injection d’acide hyaluronique dans les seins. Utilisée depuis des années, elle permet d’avoir une poitrine généreuse, sans passer par la chirurgie. Mais, comme toutes techniques médicales, elle nécessite l’avis d’un professionnel de santé, d’où l’intérêt de toujours le consulter.

En outre, il est aussi possible de s’orienter vers la médecine douce. Sur ce point, la phytothérapie se trouve en tête de liste. Connue depuis des siècles, elle consiste à tirer profit des bienfaits des plantes pour augmenter le volume des seins, de manière naturelle. On peut d’ailleurs choisir entre plusieurs types d’herbes, car à part le fenugrec, on peut opter pour la racine de réglisse et bien d’autres encore.

Néanmoins, il existe d’autres façons de bénéficier des vertus des plantes. Ainsi, à part la phytothérapie, on peut aussi opter pour l’aromathérapie en procédant à un massage avec les huiles essentielles. Mais, comme toutes techniques, il est toujours préférable de solliciter l’avis d’un professionnel de santé avant d’y procéder, même s’il s’agit d’un soin naturel.