Implant capillaire : quelle est la meilleure technique ?

implant-capillaire

La calvitie, ou alopécie androgénétique, est une pathologie que l’on rencontre principalement chez les hommes, même si de rares femmes en sont atteintes. Ce phénomène se caractérise par la perte des cheveux, qui commence au niveau des tempes pour atteindre le front et le sommet du crâne. Si certaines personnes vivent parfaitement bien la chute de cheveux, d’autres ne peuvent plus supporter leur image dans le miroir. Cependant, la calvitie n’est pas une fatalité. En effet, il existe une solution très efficace et rapide pour retrouver sa chevelure d’antan : c’est l’implant capillaire. Quelles sont les techniques d’implantation de cheveux les plus efficaces ? Faisons le tour de la question.

La FUT, ou Follicular Unit Transplantation

La greffe capillaire, appelée FUT ou “méthode de la bandelette” consiste à prélever une partie du scalp à l’arrière du crâne. Évidemment, cette technique est réalisée sous anesthésie locale. Sur cette bandelette seront récupérées des unités capillaires, c’est-à-dire des greffons, qui seront réimplantés au niveau des zones clairsemées du crâne. Au préalable, le praticien réalise des incisions, permettant l’implantation des unités folliculaires.

La FUT est une méthode qui fonctionne et apporte de bons résultats. Néanmoins, elle nécessite le prélèvement d’une bande de peau, ce qui aura pour conséquence la création d’une cicatrice. Toutefois, celle-ci sera camouflée par les cheveux, qui repousseront par la suite.

La FUE, ou Follicular Unit Extraction

La FUE, pour Follicilar Unit Extraction, est un procédé qui n’implique aucune cicatrice. En effet, les unités folliculaires sont extraites à même le crâne, au niveau des zones donneuses. Là encore, cette intervention a lieu sous anesthésie locale. Comme pour la FUT, des incisions seront réalisées avant d’implanter les greffons aux endroits prédéfinis par le praticien.

Alors que la FUE est recommandée pour les personnes dont la calvitie est naissance ou peu avancée, la FUT concerne les hommes et les femmes qui souffrent d’une alopécie androgénétique importante.

La greffe de cheveux robotisée : une innovation majeure

La greffe de cheveux robotisée constitue la dernière avancée majeure, en matière d’implantation capillaire. Cette méthode utilise le principe de la FUE. En revanche, le praticien est remplacé par une machine, capable de cartographier le crâne du patient de sorte à sélectionner les meilleurs greffons possibles. C’est effectivement le robot qui extrait les unités folliculaires, grâce notamment à un bras articulé.

La greffe de cheveux à l’aide d’un robot offre des avantages considérables. D’une part, les résultats sont beaucoup plus satisfaisants, car le robot est programmé pour sélectionner les greffons de meilleure qualité. En outre, l’appareil fonctionne également sur les cheveux afro, frisés ou crépus, permettant ainsi à n’importe quel individu de profiter d’une implantation capillaire. Enfin, la greffe de cheveux robotisée est plus attractive financièrement. En effet, le prix de l’intervention est calculé en fonction du nombre de cheveux implantés, et non des cheveux prélevés. Vous pouvez en savoir plus en cliquant ici.