Les facteurs déclencheurs du rhume

L’automne et l’hiver sont des saisons froides. Mais pourquoi certaines personnes ont-elles un rhume et d’autres pas ? Bien que l’on peut qualifier la cause provenant de la génétique, d’autres facteurs entrent également en compte. Découvrez 5 raisons pour lesquelles une personne attrape un rhume.

1. Le stress olfactif

Selon une nouvelle étude, si vous attrapez un rhume ou si vous êtes épargné au contraire, cela dépend en partie de la quantité de stress oxydatifs dont souffrent vos voies nasales et respiratoires. C’est un état du métabolisme dans lequel les radicaux libres (composés réactifs de l’oxygène) sont de plus en plus présents. Ces composés oxygénés sont causés, entre autres, par le stress, le surmenage, la mauvaise alimentation, le tabagisme, les toxines environnementales ou l’inflammation dans l’organisme. Il est responsable de plusieurs maux du quotidien comme les maladies chroniques.

La recherche a étudié deux mécanismes de défense des cellules des voies respiratoires pour se protéger contre les menaces. La première, extraite des narines, protège contre les virus tels que le rhume et le second, découlant des poumons, préserve du stress oxydatif. L’étude a montré qu’il existe une relation de cause à effet entre ces systèmes immunitaires. Une défense accrue contre les dommages causés par le stress oxydatif (par exemple, les dommages causés par la fumée de cigarette) signifie une garde moindre contre les virus du rhume.

Plus le stress oxydatif est important, plus le risque d’attraper un rhume est élevé. Il est donc important de chercher des solutions pour rendre plus combatives les cellules de la voie respiratoire contre ce phénomène d’oxydation chimique du métabolisme.

2. Un virus

Il est bien sûr également vrai qu’un système immunitaire affaibli peut vous rendre malade à cause des virus du rhume ou de la grippe, ce qui rend à son tour plus difficile pour l’organisme de faire face aux radicaux libres. Ces virus peuvent se propager par voie aérienne, par contact avec des personnes infectées ou par infection de gouttelettes. À titre préventif, on peut se faire vacciner, mais cela n’offre qu’une protection limitée, car le virus mute chaque année. Alternativement, en renforçant votre système immunitaire, vous pouvez réduire le risque de tomber malade.

3. Trop peu de sommeil

Les experts pensent que le sommeil a un « effet massif » sur le système immunitaire. En ce qui concerne le sommeil, deux facteurs sont déterminants : la durée du sommeil et la qualité du sommeil. En raison de notre vie quotidienne de plus en plus stressante et d’un flot d’informations que le cerveau essaie de traiter pendant la nuit, la qualité du sommeil en souffre massivement, ce qui nous rend plus sensibles aux rhumes.

4. Une mauvaise alimentation et un excès de poids

Une mauvaise alimentation peut également mettre à rude épreuve le système immunitaire. Surtout en semaine, les jours de grande affluence, nous avons tendance à manger du fast food. Mais rapidement, nous avons de nouveau faim et nous mangeons à nouveau. De ce fait, de plus en plus de personnes souffrent de surpoids, ce qui entraîne une inflammation chronique dans l’organisme et affaiblit en outre le système immunitaire. En raison d’une alimentation malsaine, le corps manque également de nutriments importants, ce qui nous rend plus vulnérables aux maladies.

5. Un mauvais état mental

La dépression ou l’anxiété peuvent également avoir une influence négative sur le système immunitaire. Afin de se remettre sur pied le plus rapidement possible en cas de maladie éventuelle, en plus des médicaments, les compléments alimentaires peuvent également contribuer à une récupération plus rapide. De nouvelles preuves suggèrent que l’aggravation de la santé mentale pendant la saison de la grippe pourrait ralentir le processus de guérison. En raison de la production réduite de sérotonine, la grippe pourrait même entraîner une dépression.