Arrêt du tabac : comment éviter la rechute ?

Arrêt du tabac

Arrêter le tabac n’est pas une mince affaire et pour preuves, 80 à 90 % de rechutes sont recensés parmi les millions de fumeurs qui souhaitent arrêter en France. Le tabac est addictif et très nocif pour la santé et par conséquent, la décision de vouloir arrêter est salutaire. Malheureusement, peu de fumeurs y arrivent à cause de la difficulté que cela représente. Toutefois, il existe des moyens efficaces pour éviter la rechute après un sevrage tabagique et c’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Remplacer le tabac par la cigarette électronique

La cigarette électronique est un accessoire qui a fait son apparition depuis plusieurs années. Les scientifiques ont donc eu le temps de l’étudier et bon nombre parmi eux s’accordent à dire que vapoter est bien moins dangereux pour la santé que fumer une cigarette. Cela s’explique par le fait que l’e-cigarette ne fait pas subir à votre organisme les effets des substances toxiques présentes dans le tabac. En effet, la combustion d’une cigarette classique provoque un déversement de particules nocives et de produits radioactifs. Goudron, radicaux libres, métaux lourds, monoxyde de carbone… sont des substances parmi tant d’autres qui pénètrent le corps et les organes. C’est tout ce mélange qui cause des maladies graves. Les cigarettes électroniques sont libres de tous ces produits dangereux pour la santé. En vapotant, vous ne mettez donc pas votre santé en danger. Si ce dispositif peut vous aider à ne pas rechuter, c’est parce qu’il vous permet de conserver le geste de fumer, car l’e-cigarette produit de la vapeur. Cette dernière survient lorsque l’e-liquide contenu dans l’appareil est chauffé par la résistance de celui-ci.

L’e-liquide est composé de plusieurs substances telles que la glycérine végétale, le propylène glycérol et de nicotine. La nicotine présente dans ce dispositif peut-être dosée selon les besoins du consommateur. Ce dernier doit donc veiller à bien choisir son taux de nicotine. En réalité, si le dosage de nicotine est bien fait, l’utilisateur ne ressentira pas de manque. Ainsi, il ne sera plus tenté de revenir vers les cigarettes classiquesPar ailleurs, l’e-liquide contenu dans la cigarette électronique utilise des arômes concentrés. Cela permet à l’utilisateur de varier ses plaisirs et de modifier sa consommation. Enfin, l’e-cigarette est autorisée partout parce que la vape n’entraine pas un tabagisme passif chez ceux qui inhalent la vapeur qu’elle dégage.

Bien choisir le moment pour arrêter le tabac

Pour éviter une rechute à la suite d’un sevrage tabagique, il est important de tenir compte de la période. Bon nombre d’utilisateurs négligent cet aspect alors qu’il a un impact non négligeable sur votre capacité à stopper votre consommation de tabac. Le sevrage tabagique peut être à l’origine d’un syndrome dépressif. Celui-ci est généralement engendré par l’action que peut exercer la nicotine sur la sécrétion de la sérotonine au plan cérébral. Il n’est donc pas surprenant qu’un médecin vous conseille de reporter la période à laquelle vous souhaitez arrêter le tabac s’il sait que vous passez par des moments difficiles avec de nombreux problèmes personnels.

Bien s’entourer

Si vous souhaitez éviter une rechute, il est primordial que vous soyez bien entouré. L’entourage peut impacter positivement ou négativement votre capacité à arrêter. Lorsque vous décidez de faire un sevrage tabagique, vous devez éviter à tout prix les personnes et les endroits où sont susceptibles de se trouver des fumeurs, car la fumée de cigarette est une puissante source de tentation. En côtoyant des fumeurs, votre envie sera plus grande et vous céderez plus rapidement à votre désir de fumer. La réduction des risques de rechute passe aussi par la modération de votre consommation d’alcool. En effet, l’alcool est un puissant désinhibant capable d’augmenter votre désir de fumer. De plus, il vous fait perdre le contrôle et vous expose plus largement à des faux pas.

Affectez l’argent économisé à d’autres dépenses

En plus de rendre les consommateurs dépendants, la cigarette classique est une grosse source de dépenses. Pour combler leur désir toujours plus grand, les fumeurs dépensent des sommes toujours plus importantes pour satisfaire leur besoin. Par conséquent, dès qu’ils prennent la décision d’arrêter, ils se retrouvent avec des économies supplémentaires. Dans ce type de situation, il faut affecter ses nouvelles économies à d’autres dépenses, car si vous conservez cet argent, il sera toujours disponible pour le tabac. L’argent est une source de rechute très simple que beaucoup de fumeurs ignorent. Pour contrer ce problème, vous pouvez réaffecter ces économies à vos passions ou hobbies.

Pratiquez du sport

L’arrêt du tabac est généralement suivi d’une prise de poids conséquente. Celle-ci est causée par un phénomène de compensation consécutif à l’arrêt du tabac. Elle se traduit généralement par une alimentation plus importante et beaucoup de grignotages. En pratiquant du sport, vous éliminez l’excès de calories ingérées, ce qui contribue à vous maintenir en forme. D’un autre côté, le sport permet la sécrétion d’endorphines. Ce sont des molécules qui procurent plaisir et détente. En remplaçant les effets du tabac, cette hormone vous aidera à supporter le manque.