La télémédecine en scène au festival des Vieilles Charrues (Carhaix – Karaez)

stylo passé au crible
Le stylo numérique passé au crible
janvier 8, 2016
Les industriels veulent relancer le DMP
janvier 8, 2016
télémédecine en scène

C’est l’été, les vacances et les festivals battent leur plein. Coup de projecteur sur le Festival des  Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère) qui lancera à partir 19 juillet sa 16 ème édition et se prépare à accueillir durant quatre jours plus de 200 000 personnes. Un rassemblement d’envergure qui nécessite un dispositif de sécurité et de secours sans faille. Pour la première fois en test, la télémédecine fait son apparition dans ce festival, une collaboration européenne pour un événement breton de dimension européenne.

C’est dans ce contexte festif qu’une expérience de Télémédecine et de de “Vidéomédecine” sera réalisée pendant le festival. Son déploiement a nécessité la collaboration de nombreux acteurs, dont les services des urgences du Centre hospitalier universitaire de Brest et du Centre Hospitalier de Carhaix, le Centre de Secours des pompiers de Carhaix, les entreprises CAMKA System et TMA Medical, et le CRITT Santé Bretagne (Centre régional d’innovation et de transfert de technologie en santé) de Rennes. Les organisateurs du festival des Vieilles Charrues par l’intermédiaire de Yann Rivoal, directeur de l’évènement, ont facilité  ce projet  qui souligne l’importance accordée à la sécurité des festivaliers.

L’objectif de cette “grande première” est de tester, en conditions opérationnelles, deux dispositifs de manière simultanée.
Le dispositif de CAMKA qui allie une valise d’équipements médicaux compacte appelée Mobile Care Unit (MCU) et conçue par la société autrichienne TMA Medical, ainsi qu’un système de transmission de données et d’images, développé par l’entreprise CAMKA System basée à Quéven (56). Les informations sont transmises soit par les canaux de téléphone mobile (GSM), soit par internet filaire ou WIFI. Une transmission via satellite pourra également être envisagée en  cas de situations très hostiles. Reste à espérer pour les festivaliers que ce système ne sera que peu utilisé! Cette opération est à l’initiative du Professeur Erwan L’Her, responsable du service des urgences de Brest, président du Collége de Médecine d’Urgence de Bretagne et enseignant à la faculté de médecine de Brest, et du CRITT Santé Bretagne, elle associe également le Dr Loïc Picault, chef de service des urgences du Centre Hospitalier de Carhaix, ainsi que les sociétés CAMKA System et TMA Medical. Un déploiement des systèmes CAMKA et MCU est prévu depuis le poste de secours principal et, si les moyens techniques le permettent (possibilité d’établissement d’une liaison radio IP), depuis l’un des postes médicaux avancés dans l’enceinte même du festival. Les deux hôpitaux la Cavale Blanche de Brest et le Centre Hospitalier de Carhaix seront connectés au dispositif.

Deux systèmes, en particulier, seront déployés aux vieilles charrues :

CAMKA Medical Care qui permet au personnel médical présent auprès du patient de bénéficier à distance et en temps réel de conseils de médecins experts ou spécialistes qui peuvent voir le patient, prendre des images haute définition caractéristiques de son état. Le Spécialiste peut alors échanger autour des images avec les personnels médicaux présents auprès du patient, poser un diagnostic sur la partie visuelle et dispenser efficacement ses conseils. Des interfaces d’une grande simplicité d’utilisation, un dispositif de surimpression d’icônes-symboles sur les images partagées, un besoin très faible en bande passante (128Kbps autorisant une connexion sur réseau 3G), en font un dispositif idéal pour les urgences ou levée de doute notamment sur des sites isolés. Le dispositif est d’ailleurs déjà en service à l’hôpital de Belle Ile. CAMKA Medical care possède la faculté d’échanges vocaux en temps réel entre les participants ainsi que la capacité d’enregistrer les images et les flux vidéo partagés.

La valise de télémédecine TMA (Mobil Care Unit-MCU), comprenant une série de capteurs (certifiés CE médical) permettant l’enregistrement des signaux biomédicaux (ECG 12 dérivations en simultané, Saturation en Oxygène du sang (Sp0²), Pression Artérielle, Spirométrie etc.), leur lecture immédiate sur l’écran d’une tablette PC de qualité  grâce à un logiciel d’intégration unique de tous les signaux, leur mémorisation (pour consultation évolutive et “a posteriori” éventuelle) et  surtout leur transmission en temps réel, vers une compétence médicale souhaitée, à distance. Les cas médicaux préoccupants, transférés depuis les Centre de Secours sur site, nécessitant une prise en charge médicale plus poussée, vont pouvoir bénéficier d’une batterie d’enregistrements immédiats en complément de l’examen clinique effectué par les médecins affectés au Centre des Urgences.

L’association des deux technologies permet de surveiller à distance des paramètres vitaux et de les transmettre à des experts référents ne se trouvant pas sur site, et de pouvoir communiquer avec ces derniers en leur transmettant, des images et des données.